Press - Reviews
01st September 2011
Origami review, VS-webzine

ThanatoSchizO
Origami
CD, Major Label Industries, 2011

Du Portugal, ce quatuor avec ses 13 années d’existence nous propose un cinquième album, dont le précédent «Zoom Code» était sorti en 2008, dans une veine Avant-Garde Metal/Acoustic (dixit le label et le groupe lui-même). Pour être plus direct, je ferai un lien avec certains albums de THE GATHERING ou encore ANATHEMA (en particulier dans la production). Mais attention, ne pensez pas vous jeter corps et âme dans un océan musical qui est malheureusement bien aride. Nous sommes effectivement bien loin des qualités d’écriture du combo hollandais et encore plus loin du génie de nos mélomanes anglais. Les éléments orchestraux (violons, violoncelle, cloches, etc), chant féminin, gratte acoustique, chœurs et autres arrangements peu subtils n’y font rien. On s’ennuie ferme du début à la fin. Pourtant certains rares passages retiennent notre attention, tels certains refrains – «Sublime Loss», «The Journey’s Shiver» - ou quelques mesures purement électroniques. Mais à force d’en faire trop – «Nightmares Within», «Last of The Few», THANATOSCHIZO finit par en oublier l’essentiel. N’est-il pas plus important de nous tenir en haleine du début à la fin, plutôt que de faire montre d’un savoir-faire plus large que l’ego de Chris Cornell? Je vous mets tous au défi : tenter d’écouter cet album du début à la fin sans penser au prochain album que vous allez vous mettre sous la dent. Car c’est déjà à cela que je pensais dès la sixième plage.

DeadStar
5 CDs + 1 EP + T-shirt
€50.00 / $65.00
Size:
Qty: